Mandrake est ... Causes de la condition

Santé

"J'ai un problème", se plaint l'étudiant endormi avantexamen. Mandrake ... Cet état, d'une manière ou d'une autre, est familier à tout le monde, pas seulement aux étudiants. Nous entendons souvent ce mot de collègues ou de parents avant un événement important. Quel est cet état mystérieux - la nervosité? Cette excitation, peur, expérience, à la limite de la stupeur, qui se produit souvent dans des situations stressantes ou très critiques.

Mandrake est

Symptômes

Les symptômes caractéristiques de cette affection sont déterminéspas difficile. Les principaux signes: l'anxiété, la transpiration accrue, l'anxiété - c'est ce qui caractérise la mandragore. Les symptômes chez différentes personnes peuvent différer. Chez certains, l'ictère se manifeste non seulement par les signes mentionnés ci-dessus, mais aussi par la perte d'appétit, les sautes d'humeur, le tremblement des extrémités.

Les symptômes des symptômes

Je dois dire que le Jim est un normalétat d'esprit. Le fait qu'une personne s'inquiète d'un événement important, qu'il s'agisse d'un examen, d'un contrôle, d'une entrevue, de la présentation d'un projet, d'une conférence ou d'un rapport, est tout à fait naturel. Mais la mandragore est une expérience qui peut évoluer vers la panique ou la stupeur, et dans cette condition, il est peu probable qu'elle puisse se concentrer.

Comment éviter la nervosité

On croit qu'avec le temps, une personne, souventparler en public cesse d'avoir peur de parler en public. Mais malheureusement, ce n'est pas le cas. Pour la grande majorité des gens, cette peur ne disparaît pas et, avant chaque représentation, ils sont vaincus par les jim-jams. Cet état désagréable, commun à la plupart des gens, est difficile à prévenir. Avant un événement important, vous pouvez avoir recours à des médicaments sédatifs, tels que "Glyced", "Novopassit", racine de valériane. À moins que cela ne soit absolument nécessaire, vous ne devez pas prendre de tranquillisant, tel que le gidazépam ou des médicaments apparentés. Ils provoquent de la somnolence et une réaction inhibée. Si vous avez besoin de lucidité, il est préférable d’utiliser des sédatifs plus faibles.

Si la pharmacothérapie n'est pas pour vous et qu'il y a beaucoup de situations stressantes ou d'événements responsables, vous pouvez consulter un psychologue qui vous apprendra à faire face à la nervosité et à la panique.

Commentaires (0)
Ajouter un commentaire