Les boutons blancs sur la tête du pénis sont souvent la norme

Santé

Chaque homme, quand il voit des boutons blancs sur la tête, involontairement se sent mal à l'aise. Après tout, aucune maladie ne peut être autorisée à suivre son cours. La vigilance est particulièrement pertinente dans notre siècle - les scientifiques ont découvert beaucoup de nouvelles infections qui ne peuvent pas être diagnostiquées pendant l'examen. Une personne sans éducation spéciale est difficile à comprendre ce que sont l'acné, les papules, les papilles, les verrues et autres formations dans la région génitale. Pendant ce temps, beaucoup d'entre eux ne constituent pas une menace pour la santé.

1. Petits boutons blancs sur la tête du pénis, apparaissant dans la période de croissance sont la norme. Leur accumulation est caractéristique de la peau à la base du pénis. Ainsi, les glandes sébacées de la peau des organes génitaux masculins fonctionnent. Les changements pathologiques sont observés si leur inflammation commence. Les glandes se transforment en acné douloureuse et la peau voisine s'écoule.

Pour traiter les glandes sébacées enflamméessur la région génitale d'un homme, vous devez d'abord laver délicatement la zone intime avec de l'eau chaude avec du savon ordinaire. Ensuite, lubrifier les boutons de manière sélective l'iode ou vert brillant. Serrant les médecins interdit toutes les formations sur le pénis, y compris les boutons blancs sur la tête. Si le processus inflammatoire des glandes sébacées du pénis est passé sous une forme chronique, alors vous devriez consulter un médecin.

2. L'âge pubertaire des jeunes hommes s'accompagne de la formation d'autres glandes nacrées, frangeant la tête. Les boutons sont comme des bouts pointus, tournant le bord lisse de la tête dans un rugueux au contact. Les glandes nacrées situées sur la tête et en dessous ne doivent pas être considérées comme un signe de la maladie. Normalement, de telles papules ne démangent pas, ne saignent pas, n'émettent aucun liquide. Dans le cas contraire, vous devez consulter un médecin. Les boutons nacrés ne se développent pas à la base du pénis, que ce soit en groupe ou seul.

3. Les boutons pathologiques blancs sur la tête du pénis provoque une infection à papillomavirus dans le stade initial du développement des verrues génitales. Une personne est infectée par le virus de différentes manières, mais surtout lors de contacts sexuels. La médecine connaît plus d'une centaine de types de papillomes qui affectent le corps humain, deux d'entre eux (le sixième et le onzième) attaquent l'organe sexuel du mâle.

La maladie se manifeste sous la forme de sans formeprolifération de la marge de la tête, papillomes solitaires et amas de verrues génitales. Les excroissances multiples ressemblent à des boutons blancs sur la tête ou les papilles, peuvent être de couleur chair.

Le traitement du papillome est possible par élimination à l'azote liquide, par électrorétection ou par laser chirurgical. La thérapie complexe comprend la nomination de médicaments immunomodulateurs et antiviraux.

4. Le molluscum contagiosum est une maladie virale qui peut se manifester sur toutes les parties du corps, y compris les organes génitaux. Il peut y avoir des formations ressemblant à des boutons blancs sur la tête ou sur la base du pénis, indolore, peut être dans la peau ou rosâtre.

Le virus lui-même a beaucoup en commun avec la variole, il devient infectédirectement aux relations intimes ou à travers des objets d'usage courant. Le molluscum contagiosum reste actif longtemps, restant dans la poussière de l'habitation. Pour prévenir les maladies, il est important de respecter les règles d'hygiène et de nettoyer systématiquement les locaux d'habitation. Le patient ne ressent aucune brûlure ou des démangeaisons, bien que parfois se joint à une infection d'origine bactérienne secondaire.

La prévision est évaluée comme favorable. Le traitement est prescrit dans un établissement médical, chaque bouton formé par un mollusque est ouvert avec une pince à épiler. Dans certaines cliniques, la coagulation est effectuée par un courant électrique ou grattée avec un outil spécial. Ensuite, suivez nécessairement les procédures de désinfection.

Commentaires (0)
Ajouter un commentaire